Débuter à la calligraphie tibétaine

Pour s'exercer à l'écriture du tibétain !

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Lobsang » Dim 27 Oct 2019 11:30

Bonjour Bhikkhus,

Ravie de te revoir avec de magnifiques réalisations, comme toujours.
Je me doutais bien que tu n'étais pas resté inactif pendant que le fofo est "un peu" en sommeil, c'est aussi cela l'impermanence... Par ailleurs, je sais que nous sommes encore vigilants sur ce qu'il s'y passe.
J'aime particulièrement le mani mantra réalisé à l'encre de chine ce qui lui donne de l'épaisseur et un beau brillant, ainsi que l'effet brossé et le petit mouvement de la ligne de tête.
Le personnage au-dessous me paraît bien prometteur.
A bientôt et merci pour le partage.
བཀྲ་ཤིས་བདེ་ལེགས། རབ་བརྟན།
Lobsang
Sherpa Vénérable
Sherpa Vénérable
 
Messages: 2039
Inscription: Dim 21 Nov 2010 17:59
Localisation: Picardie - Oise (Hauts de France !)

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Bhikkhus » Mar 29 Oct 2019 10:24

Tashi délèk lobsang-la ;

Merci pour tes gentilles appréciations. Je ne suis pas inactif effectivement. Les choses changent évidemment (et je ne suis pas en reste de ce changement) mais je reste autant que faire se peut fidèle à mes premiers engagements. Comme je l’avais mentionné il y a de long mois sur le forum, j’apprécie autant la calligraphie que le dessin « black & white ». J’essaie donc aujourd’hui de mixer les deux procédés dans d’agréables compositions selon l’inspiration du moment. La touche spirituelle tibétaine est naturellement très présente mais la touche raffinée japonaise est également un domaine que j’apprécie beaucoup. C’est pourquoi, mes créations varient entre représentation de bouddha ou de mantras (tibétain ou parfois japonais), de monastères (tibétain ou japonais), de ensos (cercle japonais) dans lesquels je glisse de subtils détails, de dogkpas (nomades), geïshas (artiste et dame de compagnie), etc… Il y a véritablement de quoi faire.

La calligraphie l’est, mais le dessin n’est-il pas également Dharma après tout ? ;)
Bhikkhus
Scribe de Montibet
Scribe de Montibet
 
Messages: 2748
Inscription: Sam 3 Sep 2011 18:19
Localisation: Albertville - Savoie - France.

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Bhikkhus » Jeu 31 Oct 2019 18:43

Cette dernière composition autour d’un mani-mantra et d’une femme tibétaine est à présent terminée.
Reste à glisser l'ensemble dans un petit cadre en bois sympa et le tour est joué.

DSC_3102.JPG
DSC_3102.JPG (188.62 Kio) Vu 10115 fois
DSC_3103.JPG
DSC_3103.JPG (186.41 Kio) Vu 10115 fois

Ci-dessous un cliché complémentaire pris lors de la délicate phase d’application de l’encre du bouddha Amida.

Alors il est vrai qu'avec cette série de photos on s’éloigne quelque peu de la calligraphie tibétaine proprement dite mais je ne pense pas que cela fasse beaucoup de tort au topic.
Ni au forum... :lol:

DSC_3047.JPG
DSC_3047.JPG (152.45 Kio) Vu 10115 fois
Bhikkhus
Scribe de Montibet
Scribe de Montibet
 
Messages: 2748
Inscription: Sam 3 Sep 2011 18:19
Localisation: Albertville - Savoie - France.

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Phurba » Ven 1 Nov 2019 11:30

C'est magnifique :shock: comme d'habitude j'ai envie de dire ;)

J'ai une préférence pour le portrait de femme avec le Potala en fond...
Phurba
Modératrice de Montibet
Modératrice de Montibet
 
Messages: 1161
Inscription: Lun 17 Jan 2011 11:08
Localisation: Bretagne - France

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Bhikkhus » Lun 4 Nov 2019 09:07

Merci Phurba-la ;
Phurba a écrit:J'ai une préférence pour le portrait de femme

J’ai également une petite préférence pour la tibétaine ; peut-être parce que la réalisation était plus minutieuse. Des proches qui ont vu ce tableau ont d’abord pensé à une femme de la communauté sioux. Comme quoi… les racines amérindiennes et tibétaines sont bien communes.

J’ai choisis de pousser cette minutie dans une nouvelle réalisation tout aussi détaillée… sinon plus. Si je ne fais pas d’erreur dans l’élaboration, l’ensemble final représentera deux geïkos, assises, prenant le thé. Il est très possible que l’une de deux joue du shamisen (luth) ou un autre instrument (selon la place que j’aurais) pour accentuer l’ambiance générale (je ne sais pas trop encore). Les deux personnages seront évidemment placés sous un sakura (cerisier) et je prévois en bas de page un mantra dans un cercle évoquant la douceur de vivre ou une notion similaire.

Tout un programme… :mrgreen:
Bhikkhus
Scribe de Montibet
Scribe de Montibet
 
Messages: 2748
Inscription: Sam 3 Sep 2011 18:19
Localisation: Albertville - Savoie - France.

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Bhikkhus » Sam 9 Nov 2019 19:27

Voici l’une de mes dernières créations (qui a d’ailleurs motivée la précédente ; celle du mani-mantra et de la femme tibétaine). Les habitués ou les plus observateurs remarqueront que j’avais déjà produit il y a quelques années une réalisation très similaire ici : viewtopic.php?f=5&t=1116&start=60#p11775).

FMT (1).JPG
FMT (1).JPG (159.54 Kio) Vu 10039 fois
FMT (2).JPG
FMT (2).JPG (216.63 Kio) Vu 10039 fois
Des proches qui ont appréciés ce design m’ont ainsi passé commande pour ce modèle. En passant d’une page à l’autre, je trouve qu’il est assez amusant de constater l’évolution du travail : la technique de dessin qui s’est améliorée, l’application de l’encre qui est aujourd’hui mieux maîtrisée et le design des lettres u-chen qui s’améliore également.
Bhikkhus
Scribe de Montibet
Scribe de Montibet
 
Messages: 2748
Inscription: Sam 3 Sep 2011 18:19
Localisation: Albertville - Savoie - France.

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Phurba » Dim 17 Nov 2019 16:36

Wouah ! C'est très beau !! :roll: 'core.
Phurba
Modératrice de Montibet
Modératrice de Montibet
 
Messages: 1161
Inscription: Lun 17 Jan 2011 11:08
Localisation: Bretagne - France

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Bhikkhus » Lun 18 Nov 2019 22:41

C’est gentil Phurba-la. :)
Bhikkhus a écrit:une nouvelle réalisation [...] l’ensemble final représentera deux geïkos, assises, prenant le thé.

Je ne peux – actuellement – pas vous révéler l’ébauche de ma prochaine réalisation (les deux geïshas) car cette future création est finalement devenue une « pré-commande » pour Noël. La personne concernée étant informé du sujet et me connaissant très bien, elle pourrait tout à fait visiter cette page et découvrir le projet.
Voilà pourquoi rien ne transpirera pour l’heure. :P

Je vous propose néanmoins une récente réalisation d’un bouddha. Je précise que je n’ai pas un immense mérite sur cette œuvre dans la mesure où le dessin de base provient tel quel du net. Je me suis simplement contenter de reproduire à l’échelle le dessin préexistant et de poser ici et là un peu d’encre noire.
Seul le terme tibétain སངས་རྒྱས་ sangyé (bouddha) a été rajouté par mes soins. Ce dernier fut préalablement réalisé au crayon de papier pour harmonieusement s’intégrer à l’ensemble. J’ai également utilisé une règle pour les parties les plus plates ou verticales des glyphes.

DSC_3143.JPG
DSC_3143.JPG (232.77 Kio) Vu 9958 fois

Plusieurs personnes m’ayant déjà posées différentes questions sur le choix que j’ai porté au sceau que j’appose sur mes créations, elles trouveront dans ce topic quelques éléments de réponses de sa symbolique :

Le centre de ce seau laisse apparaître la lettre « A » dans le système d’écriture ornementale indien ལཉྪ། lanthsa (lumineux) ; un style que j’affectionne particulièrement. Autrefois, le lantsha était couramment utilisé pour écrire les mantra sanskrits ainsi que les syllabes-germes et les adeptes tibétains étaient encouragés à la visualisation de ce type de glyphe. Le développement de cette pratique s’est poursuivie jusqu’à une époque où l’on déclara qu’elle n’était finalement pas essentielle et que les adeptes pouvaient tout aussi bien visualiser les mantra et les syllabes-germes dans le script tibétain outchèn. Progressivement devenu un objet de décoration bouddhique, de nos jours, le lantsha s’emploie essentiellement pour écrire des titres de texte où la traduction sanskrite est généralement écrite dans ce type de script, ou comme écriture d’ornementation.

Symbole du système spirituel du Dzogchèn, la lettre (tibétaine) « A » est la représentation de l’alpha pur qui désigne ici l’état naturel de l’individu, la pureté primordiale, où tous les phénomènes se déploient spontanément, parfaits en eux-mêmes, étant l’expression de sa luminosité naturelle.
Cet état naturel étant traditionnellement nommé ཐིག་ལེ་ཉག་ཅིག། thiglé yakcik (Sphère Unique) ou ཐིག་ལེ་ཆེན་པོ། Thiglé chènpo (Grande Sphère), voici pourquoi cette lettre se trouve centrée dans une sphère blanche.

Ce cercle est enfin placé au centre de quatre nuages de style tibétain symbolisant des éléments majeurs et caractéristiques du bouddhisme : les Quatre Nobles Vérités, les Quatre Sceaux des préceptes et les Quatre pensées qui détournent (du saṃsāra).

DSC_3144.JPG
DSC_3144.JPG (176.05 Kio) Vu 9958 fois
Bhikkhus
Scribe de Montibet
Scribe de Montibet
 
Messages: 2748
Inscription: Sam 3 Sep 2011 18:19
Localisation: Albertville - Savoie - France.

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Bhikkhus » Mer 4 Déc 2019 19:30

Voici deux nouvelles petites créations récentes pour agrémenter le topic.

Elles sont manifestement dans un style radicalement différent du tibétain (puisque japonais) mais je me suis dit qu’une fois n’était pas coutume… et puis cela fera vivre le forum… touss, touss :roll:

Toutes deux sont des reproductions agrandies de supports déjà existants. Elles sont réalisées à l’encre noire indienne.

盆栽.JPG
盆栽.JPG (175.79 Kio) Vu 9502 fois

Sur la première feuille, il est simplement calligraphié bonsaï 盆栽 au-dessous du bonsaï (plutôt logique).

生き甲斐.JPG
Le bouddha rieur d'une quinzaine de centimètres donne l'échelle des feuilles.
生き甲斐.JPG (235.58 Kio) Vu 9502 fois

Sur la seconde, j’ai réalisé les kanjis du terme ikigaï 生き甲斐. En japonais, iki 生き signifiant « vie » et gaï 甲斐 « valoir la peine », ce terme peut être traduit par « notre raison d’être », « la raison pour laquelle nous nous levons chaque matin ». Le terme 甲斐 peut se décomposer en 甲, qui signifie « armure », « numéro un », « être le premier à aller (au contact dans une bataille en prenant l’initiative et la direction des opérations) », et 斐, qui signifie « élégant », « beau ». D’après les Japonais, tout le monde possède un ikigaï. Certains l’ont ainsi trouvé et en ont conscience, d’autre le portent en eux, mais le cherche encore. Posséder un ikigaï clair et précis, une grande passion, apportera nécessairement satisfaction, bonheur et sens à la vie.
Bhikkhus
Scribe de Montibet
Scribe de Montibet
 
Messages: 2748
Inscription: Sam 3 Sep 2011 18:19
Localisation: Albertville - Savoie - France.

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Phurba » Lun 9 Déc 2019 19:41

Wouaaaahh !! C'est vraiment très beau. Ça donne envie de s'y mettre...
Phurba
Modératrice de Montibet
Modératrice de Montibet
 
Messages: 1161
Inscription: Lun 17 Jan 2011 11:08
Localisation: Bretagne - France

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Bhikkhus » Lun 23 Déc 2019 18:24

Bhikkhus a écrit:un style radicalement différent du tibétain (puisque japonais) mais je me suis dit qu’une fois n’était pas coutume…

Hello :)
Voici deux clichés (un peu sombre peut-être) d’une calligraphie nettement plus associée à la tradition tibétaine : il s’agit de l’un des mantra les plus célèbres du Vajrayāna, le mantra des cent syllabes du bouddha Vajrasattva,
en tibétain ཡིག་བརྒྱ་yik gya (tib [wylie], yig brgya).

La transmission de pouvoir du sādhana (de la pratique) de Vajrasattva à une très grande importance chez les adeptes du Vajrayāna du Tibet et du Népal. L’aspect adamantin faisant de lui le bouddha de confession, de purification et de guérison par excellence. Au centre de cette pratique de purification – nommée རྡོ་རྗེ་སེམས་དཔའི་སྒོམ་dorjé sèmpa gom (tib [wylie], rdo rje sems dpa’i sgom) –, figure ce fameux mantra, prononcé :

« OṂ VAJRASATVA SAMAYAṂ ANUPALAYA VAJRASATVA TVENOPRATIṢṬHA DRIḌḌHO ME BHAVA SUTOṢYO ME BHAVA SUPOṢYO ME BHAVA ANURAKTO ME BHAVA SARVA SIDDHI ME PRAYACCHA SARVA KARMA SUCA ME CITTAṂ ŚRĪ YAM KURU HŪṂ HA HA HA HA HO BHAGAVAN SARVA TATHĀGATA VAJRA MA ME MUÑCA VAJRI BHAVA MAHĀSAMAYASATVA Ā ».

DSC_3187.JPG
DSC_3187.JPG (227.24 Kio) Vu 9217 fois
DSC_3185.JPG
DSC_3185.JPG (173.21 Kio) Vu 9217 fois
Bhikkhus
Scribe de Montibet
Scribe de Montibet
 
Messages: 2748
Inscription: Sam 3 Sep 2011 18:19
Localisation: Albertville - Savoie - France.

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Phurba » Dim 12 Jan 2020 10:01

Tu dois commencer à avoir une sacrée collec' !! ^^

Trop beau vraiment...
Phurba
Modératrice de Montibet
Modératrice de Montibet
 
Messages: 1161
Inscription: Lun 17 Jan 2011 11:08
Localisation: Bretagne - France

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Bhikkhus » Sam 22 Fév 2020 19:03

Voici le dernier cliché que je posterais d'une réalisations en cours.

Je constate à nouveau - et je le déplore fortement - que rien n’a bougé depuis la fois précédente… la poussière est à sa place… Tristesse ! Je pense être aujourd’hui le dernier membre « actif » du forum et du staff ; forum qui, manifestement, vit ses derniers moments… Tristesse !

Tristesse pour un lieu de vie qui, je le rappelle, annonçait dès le niveau 2 du quizz : « La langue tibétaine, sa culture et sa littérature sont en voie d’extinction, aussi, apprendre cette langue est un geste culturel de préservation ! C'est une excellente façon de lutter à sa façon pour la cause Tibétaine ».

De bien belles paroles… Certain me diront que le forum se meurt car l’impermanence est un procédé naturel et ils auront raison sur un point : c’est un procédé naturel ! Mais il y a un « mais » : le forum n’est pas obligé de mourir… si rapidement en tout cas ; c’est mon avis. Cela n’engage que moi mais il me semble qu’il est un devoir aujourd’hui de préserver cette culture spécifique et sa langue pour les générations futures. Pourquoi ?

Au cours de son histoire, notre monde a connu de multiples orientations et traditions liées à l’expérience vécue par de nombreux peuples et beaucoup d’éléments de ces antiques civilisations persistent encore de nos jours. Cependant, les sociétés connaissant invariablement des situations positives ou négatives selon leur propre système de valeurs, certaines d’entre elles ont ainsi fait complètement disparaître d’antiques traditions, les considérant le plus souvent – à tort – comme archaïques. D’autres ont néanmoins continué à les préserver en l’état brut ; le Tibet en est un parfait exemple. Mais le Tibet se meurt aujourd’hui…

Nous savons qu’il est impossible de trouver une orientation qui puisse combler toutes les aspirations de l’ensemble des êtres peuplant cette planète. Mais lorsqu’on constate qu’une chose est véritablement bénéfique, et après avoir du mieux possible évalué ce qui peut être dommageable ou profitable, il est nécessaire de la protéger et de la chérir comme un joyau exauçant les souhaits. Je pense que c’est ce que Yaki, le fondateur du forum, voulait dire par « apprendre cette langue est un geste culturel de préservation ». Mais faut-il encore se donner « la liberté de le faire »…

Je me sens évidemment seul sur ce forum aujourd’hui. Tout à fait libre mais seul… tel est le reflet de la réalité. Mon constat est sans appel : les visiteurs sont là, de passage fugace, mais l’intérêt initial, pourtant convoqué, s’est dissipé tel un brouillard. La cause ? Dépendance aux écrans portables, outrance du débat public, polarisation de l’espace public, réflexe qui prennent le pas sur réflexion, l’agora transformé en arena : telle est cette époque, cette réalité !

C’est le meilleur des temps dira la grande majorité, c’est le pire des temps diront une poignée.

En prenant suffisamment le temps d’observer autour de soi, il est si facile et si triste de constater que l’emportement collectif né des passions individuelles et le pouvoir économique né de l’accumulation ne sont que le résultat de nos addictions, de notre manque de temps, de volonté, et pire que tout … de liberté. En effet, et je terminerais sur ces mots : nos problèmes modernes ne sont que le résultat du lien établi entre l’un et l’autre (nos passions et nos accumulation), et de la superstructure économique qui les fait se nourrir l’un de l’autre, se renforcer mutuellement au détriment, je le redis, de notre liberté.

DSC_3499.JPG
DSC_3499.JPG (208.96 Kio) Vu 7769 fois
Bhikkhus
Scribe de Montibet
Scribe de Montibet
 
Messages: 2748
Inscription: Sam 3 Sep 2011 18:19
Localisation: Albertville - Savoie - France.

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Phurba » Sam 29 Fév 2020 18:48

Je ne peux qu'être d'accord avec toi à travers ce que tu dis.
Je me sens un peu coupable j'avoue car j'ai laissé de côté l'intérêt réel que j'avais pour cette culture.
Les aléas de la vie, les contraintes m'ont éloignée de beaucoup de choses en vérité, notamment le forum.

J'y reviens sans participer vraiment car je n'ai rien à montrer, je n'ai pas continué à apprendre le tibétain, ni me suis lancée dans la calligraphie. Ce n'est pourtant pas faute d'admirer ton travail que j'aime toujours autant. Merci de nous le montrer encore et toujours.
Phurba
Modératrice de Montibet
Modératrice de Montibet
 
Messages: 1161
Inscription: Lun 17 Jan 2011 11:08
Localisation: Bretagne - France

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Bhikkhus » Dim 1 Mar 2020 12:31

Phurba a écrit:Les aléas de la vie, les contraintes m'ont éloignée de beaucoup de choses en vérité,

Il faut raisonner différemment Phurba-la ; en effet, au lieu de nous positionner en victimes ou de chercher des boucs émissaires, cherchons plutôt et expérimentons des solutions. Il y a en chacun de nous une forme de tyran et de victime. Ces faiblesses, ces failles, si ni nous ne les accueillons pas pour les penser et les panser, deviennent le cours de notre/du conformisme. Au final, on se cherche un sauveur, une appartenance, une certaine ligne de conduite et l'on néglige de prendre sa part de responsabilité à l'égard de soi et des autres. Gandhi n'a t-il pas dit : "Si tu veux changer le monde commence par toi même" ?!
Bhikkhus
Scribe de Montibet
Scribe de Montibet
 
Messages: 2748
Inscription: Sam 3 Sep 2011 18:19
Localisation: Albertville - Savoie - France.

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Phurba » Dim 1 Mar 2020 18:12

Je ne veux pas changer le monde, ça tombe bien ! ;)

Plus sérieusement, je ne me cherche pas d'excuse. Mes propos n'ont sans doute pas été clairs.
J'ai juste fait des choix quand il fallait les faire et mis de côté certaines choses. Les journées ne sont pas extensibles et mon énergie non plus. Surtout mon énergie... Mais on s'éloigne du sujet du post.

Si je voulais commencer la calligraphie, pas quoi devrais-je commencer ?
Sachant que je ne suis pas si forte en dessin pour compliquer un peu les choses.
Bah oui hein, tant qu'à faire !
Phurba
Modératrice de Montibet
Modératrice de Montibet
 
Messages: 1161
Inscription: Lun 17 Jan 2011 11:08
Localisation: Bretagne - France

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Bhikkhus » Dim 1 Mar 2020 19:09

Phurba a écrit:Si je voulais commencer la calligraphie, pas quoi devrais-je commencer ?

Je vais me servir de mon propre parcours et je dirais par apprendre les trente lettres de l’alphabet tibétain u-chèn (dans l’ordre ; et le désordre). J’ai commencé par cela grâce au site. Connaître et reconnaître la forme des lettres est, me semble-t-il, une première étape avant d’apprendre à les tracer.

En seconde étape, il me semble important d’apprendre à maîtriser la bonne tenue du stylo-plume (un Parallel-Pen large est idéal pour débuter). L’une des premières difficultés rencontrée au départ est d’apprendre à tenir le stylo-plume entre le pouce et l’index uniquement. Il faut donc commencer par cela et perdre l’habitude de s’aider du majeur lors du tracé calligraphique. Les trois autres doigts doivent donc être fermés ou ouverts selon la préférence. Cette posture sera une aide précieuse pour la réalisation des paternes gros-fin (le tracé permettant d’obtenir un trait fin à partir d’un trait plus large). Il est évidemment toujours possible de conserver les trois doigts habituels au tracé (si cette étape avec deux doigts semble infranchissable) mais la calligraphie future sera probablement plus laborieuse.

En dernière étape, il faut apprendre l’ordre de traçage de chaque lettre et la proportion que chacune occupe dans un espace défini (cet espace dépendant de la largeur de la plume utilisée). Ces informations sont données en première page de ce topic.
Bhikkhus
Scribe de Montibet
Scribe de Montibet
 
Messages: 2748
Inscription: Sam 3 Sep 2011 18:19
Localisation: Albertville - Savoie - France.

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Phurba » Dim 8 Mar 2020 11:58

J'avais commencé il y a bien longtemps à apprendre l'alphabet. Il me faudrait donc repartir de zéro.
Et revoir tout le post depuis le début me semble une bonne méthode en effet.

Merci Bhikkhus pour les étapes, précises.
Phurba
Modératrice de Montibet
Modératrice de Montibet
 
Messages: 1161
Inscription: Lun 17 Jan 2011 11:08
Localisation: Bretagne - France

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Bhikkhus » Dim 8 Mar 2020 13:38

Bhikkhus a écrit:Je me sens évidemment seul sur ce forum aujourd’hui. Tout à fait libre mais seul…

Et je prends finalement la liberté de re-poster dans le but de motiver Phurba-la. Courage et patience… Lao-Tseu disait qu’un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.

Bhikkhus a écrit:Voici le dernier cliché que je posterais d'une réalisations en cours.

En fait, j'ai beaucoup trop d'amour pour ce peuple et cette terre lointaine pour mettre en oeuvre ce que je dis (surtout si c'est une idiotie). Je ne désespère pas que les choses changent…

DSC_3502.JPG
DSC_3502.JPG (190.98 Kio) Vu 6373 fois
Bhikkhus
Scribe de Montibet
Scribe de Montibet
 
Messages: 2748
Inscription: Sam 3 Sep 2011 18:19
Localisation: Albertville - Savoie - France.

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Phurba » Lun 9 Mar 2020 20:51

Wouah !! C'est tellement beau ce que tu dessines... :shock:
Phurba
Modératrice de Montibet
Modératrice de Montibet
 
Messages: 1161
Inscription: Lun 17 Jan 2011 11:08
Localisation: Bretagne - France

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Simonchik » Mar 10 Mar 2020 17:24

Je continue un peu sur le hors-sujet. :mrgreen:

Je me retrouve un peu dans ce que dit Phurba. Même si, pour ma part, j'avais atteint un (petit) niveau en tibétain, j'ai eu de moins en moins de temps à y consacrer, et le manque de possibilités de parler avec des locuteurs a fini par achever le peu de motivation que j'avais au départ. Le sentiment que le tibétain ne serve qu'aux tatouages m'a éloigné du forum aussi, je dois l'admettre. Je sais toutefois que je m'y remettrai un jour, je suis confiant.

J'ai déjà lu de nombreuses fois tes appels, sur divers sujets de discussion, où tu disais te sentir tout seul. Tu es en effet bien souvent le seul à poster des créations, des photos, à faire vivre le forum. Moi, je réagis, parfois, pas assez souvent, en tout cas. :roll:

Tout n'est pas perdu, loin de là. :)
Simonchik
Sourcier de Montibet
Sourcier de Montibet
 
Messages: 515
Inscription: Mer 6 Fév 2013 22:57
Localisation: Taroudant (Maroc)

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Bhikkhus » Mar 10 Mar 2020 20:01

Simonchik a écrit:Je continue un peu sur le hors-sujet.
Un hors-sujet peut-être nécessaire… :)
Tout n’est pas perdu effectivement… la preuve puisque tu interviens ami. Je garde espoir…

Simonchik a écrit:de moins en moins de temps

Simonchik a écrit:le manque de possibilités

Simonchik a écrit:le peu de motivation


Je perçois tellement de négatif dans ces dires alors que nous avons la grande chance d'avoir ce forum à porté de main.

Son sommeil ne découle peut-être t-il pas un peu de ces mots justement : « de moins en moins », « peu », « manque ».

N'y aurait-il pas eu à un moment donné pour l'équipe de moins en moins de motivation, peu de rigueur, un manque d’ouverture, de moins en moins de possibilité, peu de volonté, un manque d’assiduité.

Alors qu’il suffit « volontairement » de remplacer tout ces termes par un seul : « Vrai(e) ». Faites le test...

De mon point de vue, tout est une question d’attitude et non de possession (ou de non-possession dans le cas présent).
བཀྲ་ཤིས་བདེ་ལེགས།

IMG_1029.jpg
IMG_1029.jpg (182.98 Kio) Vu 6236 fois

Simonchik a écrit: Le sentiment que le tibétain ne serve qu'aux tatouages m'a éloigné du forum


Ceci est effectivement un point à aborder sous la tente des Sherpas (car trop de ceci à pratiquement tué cela).
Je suis tout à fait d'accord avec toi sur ce point.
Bhikkhus
Scribe de Montibet
Scribe de Montibet
 
Messages: 2748
Inscription: Sam 3 Sep 2011 18:19
Localisation: Albertville - Savoie - France.

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Bhikkhus » Dim 15 Mar 2020 17:18

Voici la réalisation de ce qui semble être une farouche femme ལྡོག་པ་dokpa « nomade », l’une des trois grandes catégories caractéristiques des habitants du Tibet traditionnel ; les deux autres étant les ཚོང་པ་ tsongpa (commerçants) et les ཞིང་པ་ shyingpa (agriculteurs).

Souvent fascinant, ces éleveurs nomades incarnent pour le profane une sorte d’idéal romantique du « bergers de l’Asie central », bien éloigné des contingences modernes de la vie quotidienne en Occident. En réalité, dans des environnements âpres et grandioses, les derniers nomades fréquentent pour la plupart les steppes venteuses et glaciales du Changtang, au Nord du Yarloungtsangpo, à 4.000 ou 5.000 mètre d’altitude et ont des conditions de vie extrêmement rudes.
Créa1.JPG
Créa1.JPG (236.99 Kio) Vu 5693 fois

Voici à présent deux nouvelles réalisations : celle de gauche sort évidemment du cadre graphique purement tibétain mais demeure dans un esprit similaire à sa voisine. Cet adepte japonais de tradition shintō est accompagné des quatre kanji (caractères) japonais « Wa, Keï, Seï, Jaku » (à lire de gauche à droite).

Ces kanji, définit au XVIème siècle au Japon, résume à eux quatre l’esprit fondamental du Chado (la cérémonie du thé).
Le premier kanji, Wa « harmonie », définit l’harmonie entre l’hôte et son invité, avec la saison, avec les ustensiles ; le second, Keï « respect », définit ce qui naît dans les sentiments contemplatifs de chacun mais également vis-à-vis des objets ; Seï « pureté », définit l’honnêteté et la sérénité du cœur ; enfin, Jaku est un terme définissant un état d'esprit calme et serein que l'on pourrait traduire par « bonheur et paix du cœur » dès lors qu'ont été réalisés le Wa, le Keï et le Seï.

Quiconque ce remémore ces quatre kanji « Wa-Keï-Seï-Jaku » et leur signification, commence à effleurer l’essence de la philosophie japonaise dans ce qu’elle a de plus pure. Et peut-être même, pourriez-vous transposer cette philosophie dans votre quotidien (au moins par moments), sans quoi, en fin de compte, il serait vain de vouloir la découvrir…

La « femme de prière » que j’ai déjà récemment réalisé est ici accompagné du mantra « oṃ ma ṇi pad me hūṃ » dans la graphie angulaire དཔེ་ཚུགས་ pètsoug. Ce style étant également communément utilisé dans la province tibétaine Est du Kham, la région lui prêta un autre nom : ཁམས་ཡིག་ khamyig « écriture du Kham ».
Créa2.JPG
Créa2.JPG (186.47 Kio) Vu 5693 fois
Bhikkhus
Scribe de Montibet
Scribe de Montibet
 
Messages: 2748
Inscription: Sam 3 Sep 2011 18:19
Localisation: Albertville - Savoie - France.

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Simonchik » Lun 16 Mar 2020 11:55

Merci pour ce partage, Bhikkhus, c'est très beau. Ma préférence va vers le chado, j'aime beaucoup la simplicité derrière la cérémonie du thé :) (je note aussi que la lumière n'est pas due au hasard ^^).
Simonchik
Sourcier de Montibet
Sourcier de Montibet
 
Messages: 515
Inscription: Mer 6 Fév 2013 22:57
Localisation: Taroudant (Maroc)

Re: Débuter à la calligraphie tibétaine

Messagede Phurba » Ven 20 Mar 2020 09:34

J'ai un coup de coeur pour la femme nomade depuis les premiers traits de crayon que tu nous a montrés.

:applause:
Phurba
Modératrice de Montibet
Modératrice de Montibet
 
Messages: 1161
Inscription: Lun 17 Jan 2011 11:08
Localisation: Bretagne - France

Précédente

Retourner vers L'art d'écrire en tibétain - བོད་ཡིག