Renseignements

Pour s'exercer à l'écriture du tibétain !

Re: Renseignements

Messagede Yaky » Lun 16 Mai 2011 12:32

Il n'y a pas d'age pour apprendre :-) ce n'est qu'une question de volonté et de courage.

Je ne crois pas aux histoires de surdoués ou je ne sais quoi, pour moi nous avons tous 5 sens mais l'un de ces sens est plus exprimés que les autres.

- Pour certains c'est le visuel, pratique pour apprendre en lisant, c'est de loin le sens le plus impressionnant quand il est très développé, notamment à l'école.
- Pour certains c'est le toucher, ces gens là ont un "don" pour le dessin, la peinture, la sculpture et font des envieux !
- Pour certains c'est le goût, ils finiront certainement dans les rangs des oeunologues ou des cuisiniers !
- Pour certains c'est l'odorat, sans pour autant qu'ils finissent tous en tant que "nez" chez un parfumeur, ils sont sans aucune doute les plus heureux dans leurs rêves, ils sont en effet capable de se souvenir une "odeur".
- Enfin, il reste ceux qui ont le sens de l’ouïe un peu plus développé, pour qui tout est musique et qui auront besoin de répéter les choses à voix haute pour les apprendre, ces gens là auront un talent qui paraitra inné pour la musique !

La nature fait bien les choses, nous avons tous un sens plus développé que les autres, à vous de trouver lequel et d'en tirer avantage pour apprendre avec la méthode qui vous conviendra le mieux !
Yaky
Yakministrateur
Yakministrateur
 
Messages: 1043
Inscription: Jeu 30 Sep 2010 10:21
Localisation: Lyon

Re: Renseignements

Messagede Anonyme » Ven 20 Mai 2011 19:36

Kunkyab a écrit:Merci Yaki. Finalement c'est pas compliqué ... jusqu’à pressent :)
Je me suis décidé à apprendre a lire le Tibétain car je suis pratiquant Bouddhiste et que la traduction phonétique n'est pas toujours terrible et surtout elle change souvent selon les centres de Dharma. Un moine m'a un jours dit que c’était plus simple d'apprendre à lire les textes en Tibétain. Qu'en penses tu pour qq'un comme moi qui s'y met à 44 ans ? Est-ce un but facilement réalisable avec de la volonté ou faut il être vraiment doué? Surtout que certaines Sadhana (prières) sont très rapide :?


Apprendre à lire le tibétain peut être très rapide, mémoriser les lettres et les "voyelles-accents" ne prend pas beaucoup de temps, ensuite il faut travailler, c'est à dire é-pe-ler, épeler, épeler, épeler encore !

Vous prenez une sadhana que vous connaissez bien et plutôt que de la réciter (hum... pratiquer) vous l'épelez, du début à la fin. Puis vous recommencez, encore et encore. Epeler, encore épeler, toujours épeler.

Donc, en résumé, c'est une question de volonté, ou plutôt, en bon terme bouddhiste, une question de motivation. Ce qu'il faut c'est é-pe-ler !
Anonyme
Guide
Guide
 
Messages: 85
Inscription: Ven 20 Mai 2011 09:21

Re: Renseignements

Messagede Phurba » Lun 30 Mai 2011 13:28

Pour ma part je pense qu'il faut une certaine facilité avec les mots et l'écriture, la mémorisation visuelle et phonique.
Ensuite il faut en avoir vraiment l'envie, voire même le besoin ;) car la motivation est nécessaire.
Il faut avoir du temps à soi, tranquille, pour se poser et se laisser le temps pour réfléchir et apprécier...
Surtout, il faut de l'opiniâtreté et une volonté d'enfer...

En conséquence de quoi, je pense que c'est idéaliser que de croire qu'apprendre le tibétain est à la portée de tous et c'est peu se mettre à la portée de ceux qui en bavent avant même d'avoir commencé.
De plus, dire que c'est facile est faux et énervant pour ceux qui n'y arrivent pas.
Non ce n'est pas facile ! Mais on peut y arriver... :mrgreen:

D'ailleurs ce site et ce forum sont pour ça au top niveau !
Phurba
Modératrice de Montibet
Modératrice de Montibet
 
Messages: 1126
Inscription: Lun 17 Jan 2011 11:08
Localisation: Bretagne - France

Re: Renseignements

Messagede Anonyme » Lun 30 Mai 2011 14:29

Pour ce qui est de la lecture phonétique, c'est vrai que le tibétain est plutôt difficile.

Par exemple j'avais commencé à apprendre l'arabe en autodidacte il y a fort longtemps et pour ce qui était du déchiffrage phonétique des textes, sans les comprendre, il ne m'avait pas fallu très longtemps, quelques jours tout au plus, c'est la complexité de la langue qui m'a fait arrêter par la suite.

Avec le tibétain il m'a fallu 15 jours en bossant tous les jours pour juste apprendre à lire sans comprendre, à tel point que je me suis demandé si je n'étais pas devenu idiot ou si je n'avais pas perdu des neurones. La grande différence c'est cette structure en syllabes composées de plusieurs lettres qui ne nous est pas familière. Après, pour ce qui est de la langue, de prime abord, elle n'est pas très difficile, c'est un peu dans le style de maître Yoda.

Ensuite, en creusant un peu, on s'aperçoit que le tibétain est une langue qui demande énormément de mémoire car il y a beaucoup d’abréviations. Souvent seule la première syllabe d'un mot est significative, la deuxième ne servant qu'à indiquer une nuance qui si elle est compréhensible par le contexte peut être omise. Devenir un bon traducteur est un vrai challenge.

La première étape, apprendre à lire et à écrire, demande un petit engagement qui n'a rien d'impossible, qui est accessible à tous, à tout âge, il faut s'en persuader !

Edit: Jar Jar Binks était en trop. Aviez-vous remarqué que les Ewoks parlent tibétain ?
Anonyme
Guide
Guide
 
Messages: 85
Inscription: Ven 20 Mai 2011 09:21

Re: Renseignements

Messagede Yaky » Lun 30 Mai 2011 15:11

Pour les Ewoks dans le Retour du Jedi, oui, excellent j'avais lu cette anecdote sur le forum des langues du tibet xD
Yaky
Yakministrateur
Yakministrateur
 
Messages: 1043
Inscription: Jeu 30 Sep 2010 10:21
Localisation: Lyon

Re: Renseignements

Messagede Phurba » Mar 31 Mai 2011 09:46

Les Ewoks ? Ah non je ne savais pas !!! C'est rigolo...

Alors persuadons-nous que le tibétain est à la portée de tous. Je ne crois pas en la méthode Coué mais bon... pourquoi pas ?
Phurba
Modératrice de Montibet
Modératrice de Montibet
 
Messages: 1126
Inscription: Lun 17 Jan 2011 11:08
Localisation: Bretagne - France

Précédente

Retourner vers L'art d'écrire en tibétain - བོད་ཡིག